Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 16:12

      Impossible de parler du moulin sans évoquer la source qui se trouvait de l'autre côté de la route au pied du talus et le bélier de la place, comme nous le nommions, qui alimentait les Sénarpontais en eau potable.  

     numerisation0001.jpg                                                           numerisation0002-copie-1.jpg                                                   numerisation0001--2-.jpg    

     En 1880, Monsieur Gédéon Feuilloy, maire de Sénarpont, fit installer sur la source du moulin un bélier hydraulique, ingénieuse invention datant de 1792 des frères Montgolfier constructeurs de la première montgolfière. La machine était cachée dans le talus au-dessus de la source. Elle permettait de monter l'eau sur la place du village grâce à la seule énergie (gratuite) apportée par la source.  

                                numerisation0001--3-.jpg    

  L'eau de la source captée, remplit le réservoir d'alimentation et suit la canalisation. 

  Le clapet 1 tenu en équilibre par un contre-poids se soulève et se ferme. 

  Une onde de choc est provoquée : le coup de bélier.

                           numerisation0002--2-.jpg   

     Le clapet 2 s'ouvre, l'eau remplit la cloche augmentant ainsi la pression de l'air quelle contient. 

                                                      numerisation0003-copie-1.jpg    Soumise à cette pression, l'eau monte dans le réservoir de distribution situé sur la place du village. La pression retombe alors, le clapet 2 se referme, le clapet 1 se rouvre : un nouveau cycle recommence. 

     A Sénarpont, la hauteur d'élévation de l'eau était d'environ 22 mètres. Lancée, la machine ne s'arrêtait plus. Une seule panne fut à déplorer. En 1929, des racines de peuplier 'blanc de Hollande's'étaient infiltrées dans un raccord de tuyau et l'avaient obstrué.

     Dans les années 60, au moment de la création du réseau de distribution générale des eaux, le bélier fut détruit permettant d'agrandir le parking. 

     Quel dommage d'avoir fait disparaître ce petit monument de la place !

 

" Il était une curiosité technique significative de son temps qui, aujourd'hui, accrocherait l'intérêt du public". (M. Raymond de Boissard de Sénarpont) 

 

     Et que devient la source qui offrait encore ces dernières années une eau de qualité aux Sénarpontais et gens d'alentours ?  

                                     P1070901.JPG   

                                            Abandonnée ! 

     Une pancarte nous informait que, polluée par les nitrates ... phosphates et autres produits , elle n'était plus potable. 

      Lisant le panneau explicatif des travaux d'aménagement de la Bresle en cours, je lis :  

                                                                    P1070939.JPG                                                              P1070955.JPG    

            Nous gardons l'espoir de bénéficier à nouveau de cette eau.

 

            Remerciements à Monsieur Raymond de Boissard pour des informations techniques.

    

Partager cet article

Repost 0
Published by Les jardins de LY
commenter cet article

commentaires

Olivier Petry 27/12/2016 12:01

Bonjour et bonnes fêtes de fin d' année, votre bélier a t' il vraiment été détruit ou seulement enterré car voici un site ou quelqu' un cherche des béliers anciens et peut être vous aider
pour votre bélier http://www.belier-inox.fr/accueil-c21482635
cordialement

vandevoorde noel 10/11/2013 09:54

je me souviens qu'au tout début de l'installation des réseaux d'eau potable dans les communes, un ministre avait proposé de faire deux réseaux cote à cote, un d'eau potable et l'autre d'eau de
surface pour l'industrie les jardins etc, il as fait rire l'assemblée , pourtant quand on y pense aujourd'hui, il était loin d'avoir tort, quand on pense qu'aujourd'hui on lave sa voiture avec
l'eau potable

Mo 07/11/2013 19:25

Quel dommage d'avoir abandonné cet ingénieux système. Quant à la pollution, elle ne m'étonne pas...
Bises,
Mo

Les jardins de LY 10/11/2013 07:42



Oui, bien dommage d'avoir détruit ce bélier qui serait maintenant très apprécié. A l'époque, on s'est empressé de supprimer ces souvenirs d'un autre temps. Un lavoir, le long de la rivière,
encore utilisé par de vieilles personnes, a subi le même sort. Des silos à grains l'ont remplacé qui sont maintenant quasiment abandonnés ! Bises.



vandevoorde noel 06/11/2013 18:35

et si l'eau était gratuite à cette époque, on ne la gaspillait pas

Les jardins de LY 10/11/2013 07:48



Les gens avaient vécu des périodes de guerre et subi des restrictions, dans tous les domaines on écomonisait.



Présentation

  • : Le blog " Les jardins de LY"
  • Le blog " Les jardins de LY"
  • : Vie des Jardins de LY Activités Compte rendu
  • Contact

Profil

  • Les jardins de LY
  • Amoureux de nature, épris de botanique, nous voulons faire découvrir et partager notre passion pour le jardinage.
Période de visite: du 1er juin au 1er septembre
à partir de 14h (sauf groupes).
Toutes les visites sont guidées.
  • Amoureux de nature, épris de botanique, nous voulons faire découvrir et partager notre passion pour le jardinage. Période de visite: du 1er juin au 1er septembre à partir de 14h (sauf groupes). Toutes les visites sont guidées.

Recherche