Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 20:08

     Dans un magazine russe, nous découvrons un bel article de Sergey Karepanov :  quatre pages sur les Jardins de LY !   

                                     P1060646.JPG                                                                                                              P1060643.JPG 

            Ce grand reporter russe doit revenir en France cette année. 

    Nous vous remercions Sergey Karepanov de faire découvrir notre jardin.      

 

 

Partager cet article
Repost0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 17:29

                 Bon nombre de nos bonsaï feuillus ont été rempotés.

     Voici le tour des conifères et plus particulièrement de ce petit Pinus.   

 P1070627.JPG      La vilaine apparence de son substrat nous inciterait à une intervention rapide et radicale.    

                                                               P1070630.JPG          

                                         Mais, que nenni ! 

     Tout bonsaïka se doit de connaître le phénomène de mycorhization.    Du grec   myco (champignon)   et rhiza (racine), une mycorhize est une symbiose (ou association) entre le mycélium de champignons très spécifiques et les racines de certains végétaux.  

                                                                   P1060522.JPG  

       Le champignon déploie de nombreux filaments mycéliens (les hyphes) qui s'insinuent dans le substrat, l'explorent, exploitent ses ressources et offrent à l'arbre des éléments nutritifs : azote,  phosphore ... et de l'eau, augmentant ainsi sa résistance et favorisant sa croissance.

                   P1060523.JPG    

      En échange, l'arbre fournit au champignon les sucres élaborés lors de la photosynthèse. Cette association est bénéfique aux deux partenaires !

           Les mycorhizes varient suivant les espèces des végétaux.

     Ici, elles sont apparues spontanément, certainement présentes dans un substrat à base d'écorces de pin. C'est une chance de posséder une plante mycorhizée, il faut se montrer délicat lors du rempotage pour garder le maximum  de mycélium et qu'il puisse à nouveau coloniser les racines pour le plus grand bien de l'arbre. 

    Voici notre bonsaï de style moyogi (ou tachiki) rempoté, ligaturé, haubané, prêt à se faire admirer :  

                                            P1060520  

                                              Au suivant !  

 

P.-S. : pour plus d'explications, lisez les commentaires de mon ami Noël, un mycologue confirmé.      Merci à lui.

Partager cet article
Repost0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 08:20

   Le n°3 mars- avril- mai 2013 du magazine 100 IDEES JARDIN est paru.                  P1060473-copie-1.JPG   

      Nous avons le plaisir de vous informer que, dans ce numéro, 10 pages sont consacrées aux Jardins de LY : 

                      8 pages intitulées " C'est mon jardin en détail " 

                                et 2 pages   " C'est mon jardin en pratique". 

     Un aperçu ?     

                                                                                P1060402-copie-1      

              L'occasion , si vous le souhaitez, de mieux nous connaître !                                                                                                                                                

Partager cet article
Repost0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 13:02

     Dernièrement, je reçois ce message sur facebook : 

                                     " Bonjour Madame ! ! !  

                           C'est Sergey Karepanov de Moscou.

                              I visit your garden in july 2008. 

                                            Remember ? ? " 

           Et, dans le même temps, je découvre ceci sur mon mur : 

                            " Bonjour Madame Louisette Pitau ! ! ! 

                                           Les Jardins de LY "

                                           2K0E8586.jpg                                                       2K0E8705.jpg                                               Photos prises par Sergey Karepanov en 2008

     Je lis aussi :

                                           " Louisette Pitau !

                         Voilà votre jardin à rus magazines (2 photos). " 

        P1060357.JPG                                                                                     P1060367.JPG   

      Ces magazines russes se nomment :

                          - Country woman ( page de juin 2010)  

                          - Flower ( page de mai 2010 ).  

     Nous nous rappelons très bien de Sergey karepanov, et quelle joie de le retrouver ! 

     Je vous le présente :  

     Sergey Karepanov est un reporter russe de Moscou, très sympathique, venu effectuer un reportage photos dans notre jardin en 2008. Tantôt, nous l'apercevions en haut d'une échelle, tantôt à plat ventre pour trouver les meilleures prises de vue possibles. Il repartait ensuite sur Paris. 

     Lors de son passage dans le jardin japonais, il a déposé une pierre entourée d'une corde noire sur le petit pont de granit en nous expliquant qu'à cet endroit il faut s'arrêter, contempler le paysage, méditer. Cette pierre est toujours présente à l'endroit même où il l'a déposée.  

      P1070528.JPG                                                               P1060333.JPG P1060335.JPG                                                                         P1070525.JPG    

     Un ami sur Facebook, François Arriat, commente :

" Motomi Oguchi en parle dans un de ses livres.  Il nomme cette pierre-barrière Sekimori-ishi  et la dit familière des jardins de thé . Ce symbole  indique que le visiteur ne doit pas aller plus loin ....." .  

      Nous adressons un grand merci à Sergey Karepanov qui a eu la gentillesse de nous envoyer toutes ses photos prises dans notre jardin en 2008 et destinées à couvrir ses reportages ( 285 photos !!!!!).

Partager cet article
Repost0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 13:25

     Jeudi 28 février, nous étions invités au musée d'Albert pour le lancement  des deux nouveaux numéros du magazine " Esprit de Picardie ":

                                               le n° 12 en français 

                                               le n° 4 en néerlandais.      

                                  P1070539.JPG                                                           P1070567.JPG   

      " Esprit de Picardie " est un superbe magazine semestriel gratuit rédigé par des picards amoureux de leur région, des passionnés qui nous font partager leurs coups de coeur et nous dévoilent leurs bons plans. 

     Ce magazine propose :

     - des idées de randonnées, de balades à vélo, à cheval, en calèche, en kayak . . .  

     - des idées de sorties en famille à la ferme, en camping, en gîtes, en chambres d'hôtes . . .  

     On y découvre :

     - des univers artistiques, des lieux historiques, des sites remarquables, des espaces paysagers, la flore et la faune picardes . . . 

     - de bonnes adresses pour apprécier la gastronomie picarde, les richesses et les produits du terroir. 

     Un agenda nous aide à programmer nos sorties : spectacles, festivals, concerts, fêtes, marchés, expos . . .

     Merci aux personnes qui participent et travaillent à l'élaboration et la production de ce magazine contribuant ainsi à la connaissance, l'épanouissement et la renommée de notre région. 

    " Esprit de Picardie " nous invite à découvrir et redécouvrir " l'art de vivre en Picardie ".

 

     Feuilletant ce magazine, nous découvrons une belle et grande photo de notre jardin japonais accompagnée d'un élogieux commentaire.   

         P1070550.JPG                                                              P1070562.JPG     

      Quelle surprise, mais aussi quelle joie, quelle fierté, et quel stimulant !  C'est plus motivés encore que nous accueillerons les visiteurs dans les Jardins de LY à partir du 1er juin.

 

     

Partager cet article
Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 13:15

     L'an dernier, trois pensionnaires sont venus enrichir les Jardins de LY : trois fougères arborescentes ( Dicksonia antarctica ). 

    Trois nouveaux viennent d'arriver, bien emballés pour le transport car

                     . . . ouille . . . ouille . . . ouille . . . ça pique !

 

                                  P1060327.JPG   

     Depuis plusieurs années, nous les avions repérés, abandonnés au plus profond d'une grande jardinerie. Personne n'osait les adopter tant ils sont méchants. 

     Raisonnablement : pouvions-nous ne pas saisir l'opportunité d'introduire au jardin cette nouvelle famille : les Bromeliacées.   

                           P1060331.JPG  

                                           Le Puya coerulea.  

     Mon mari revêt plusieurs chemises et pulls, se visse un bonnet sur la tête jusqu'aux oreilles, ajuste ses lunettes de protection, enfile de gros gants. Ainsi harnaché, il va procéder au toilettage de ces féroces sujets armés jusqu'au bout des feuilles.        

                                                   P1070518.JPG 

     Après intervention :   

                                                                      P1070511.JPG                                                                P1070512.JPG  

      Le Puya coerulea ( famille des Bromeliacées ) est originaire des Andes chiliennes. Le tronc est surmonté d'une rosette de feuilles lancéolées, argentées, bordées d'innombrables épines très acérées. Les fleurs bleues violacées portées en panicules érigées, forment une inflorescence remarquable.  

                         Une merveille qu'il nous tarde d'admirer ! 

 

                                                  Le 6 mars : 

      Voici nos trois Puyas débarrassés de leurs feuilles mortes, terminé le toilettage !   

                                                            P1060344.JPG  

                                      Mais  . . . . .  les pugnaces ! ! ! ! !  

     Malgré toutes les précautions prises, mon mari ne s'en sort pas indemne : les dents acérées des belles ont laissé quelques méchantes traces. 

                                         Reste à changer le substrat.

Partager cet article
Repost0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 13:02

     L'an dernier, à la même époque, sévissait le virus B à l'origine de la buxussomanie. Mon mari en fut frappé : il se mit à planter ..... planter ..... planter ..... des buxus.

     Ainsi naquit " l'allée des 100 buis ".   

                                    P1030518.JPG                                                                      P1030527.JPG  

    J'assiste cette année à une mutation du virus B en virus TB, plus virulent encore, responsable de la taxussomanie baccatatum. Cette maladie, dont est atteint mon mari, se traduit par une boulimie irrésistible de taxus baccata. 

    Les 300 premiers plants sont rapidement avalés et digérés. Ils structurent une partie du jardin d'ombre. 

          P1070469.JPG                                                              P1070460.JPG                                                               P1070461.JPG                                                                    P1070462.JPG   

     Les 300 suivants subissent le même sort et bordurent d'autres allées.    

                                      P1070463.JPG                                                                                                                                 P1070464.JPG                                                                  P1070465.JPG                                                                        P1070467   

    Hier, il acquiert 250 taxus supplémentaires qui viendront délimiter "l'allée jaune " située dans un autre espace du jardin.

                                                                                  P1070468.JPG   

    Ce virus entrera bientôt en estivation pour se réveiller (je l'espère !) l'année prochaine.

                                   Mais quelle forme prendra-t-il ?

Partager cet article
Repost0
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 10:18

     Voici notre nouveau flyer pour la saison 2013 :  

                          P1070455.JPG    

      Il a le même style que l'ancien mais plus gai par l'emploi de couleurs vives. La photo est changée, le nouveau pont plus japonisant est installé.     Un détail important : le jardin est fermé à la visite les vendredis (sauf pour les groupes). Ainsi, nous pourrons "souffler" un peu avant les

week-ends.    

     Au verso, une nouveauté apparaît : nous créons un espace de cinq moaï dans le cloître végétal.   

                                                                     P1070456.JPG   

      Le jardin d'ombre voit ses allées bordées de 600 petits taxus baccata. Nous avons préféré le taxus au buis de culture trop aléatoire dans notre région. 

                 Vivement le 1er juin, nous espérons vous surprendre !

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 14:41

     Suite à mon dernier article "C'est chou les choux" du 16 janvier, avec un immense plaisir, je suis contactée par Sébastien Guillet "jardinier à l'Institut National d'Horticulture et de Paysage (INHP, AGROCAMPUS OUEST) d'Angers, responsable du développement et de la valorisation du patrimoine végétal au Domaine pédagogique et Expérimental de l'Ecole."

     Il me transmet l'histoire complète du chou 'Crème Chantilly' dont il est le découvreur. 

    Je me dois de vous la faire partager. 

       " En 2006, en marge de mon activité professionnelle, j'ai fait une

         étonnante découverte en rendant visite à un ami de la famille:

                                        M. Joseph Coterel. 

         Ce Monsieur, habitant de la petite commune de Carbay (240 âmes)

         d'où je suis originaire, était comme mon deuxième grand-père,

         d'ailleurs je l'appelais Pépé Coterel."    

                                           P1060282      

        " Les choux de Pépé Coterel étaient issus de ses propres semis 

          mais, cette année-là, une mutation spontanée apparut et, malgré

          sa différence, le plant ne fut conservé que par chance. Je suis

          passé en fin de saison, au bon moment car il m'a confié vouloir le

          jeter sur le tas de compost et on n'aurait jamais eu connaissance

          de cette merveille végétale.  

          Tout de suite, son allure me séduit, il fallait absolument que je

          possède cette plante pour les collections de l'Ecole."

                    P1060290-copie-1.JPG  

         " J'ai donc demandé à Pépé Coterel l'autorisation de prélever

           quelques boutures qui ont bien raciné dans les serres d'Agrocampus

           Ouest. Dès l'été 2007, je présentais quelques exemplaires du chou

           'Joseph Coterel' dans les massifs saisonniers de l'école en

           compagnie de plantes annuelles et vivaces.

           Ensuite, en 2008, je l'intégrais dans le fleurissement saisonnier

           de l'école car je le trouvais particulièrement ornemental, devenu

           indispensable dans les associations végétales. Cependant, personne

           ne l'avait encore remarqué à sa juste valeur ...."    

                      P1060289.JPG 

        " C'est  une plante structurale, autant en saison estivale qu'hivernale

          car elle résiste bien au froid (-13°C, voire moins). Sa silhouette

          épanouie est très "exotique" pour un chou et sa panachure sur le

          bord du limbe ondulé apporte de la luminosité. Au printemps, la

          floraison blanc crème s'harmonise avec le feuillage. Un tuteurage

          est indispensable car ce chou peut monter jusqu'à 2m50 et sa

          croissance est rapide. Et en plus d'être beau, il est comestible !".  

 P1060296.JPG      

          2009 : 1ère présentation au public au Festival International des

                    Jardins de Chaumont-sur-Loire.

          2011 : prestigieuse consécration aux Journées des Plantes de

                   Courson où il est baptisé : Chou Crème Chantilly 'Joseph

                   Coterel'

          2012 : le chou "fait son show" à Chaumont-sur-Loire.

          2013 : il trônera dans les Jardins du Luxembourg à Paris. 

 Une carrière fulgurante et prometteuse pour ce chou né au 21ème siècle !

 

J'adresse un grand merci à Sébastien Guillet qui précise : 

          "Je souhaite vous faire partager cette histoire afin de rendre une

            fois de plus hommage à Pépé Coterel décédé en février 2011 à

            l'âge de 88 ans. Grâce à cette découverte, son nom restera dans

            l'histoire végétale et c'est pour moi une grande satisfaction."

Je remercie également la Pépinière Vallonchêne à Sommery (76) qui nous a offert ce chou remarquable. Le voici actuellement en pleine croissance

dans les Jardins de LY.     

                                                                 P1060301.JPG

   

      Sources : La Gazette des Jardins n°106 du 20/11/12.    

                                        

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 13:03

     Au potager, les choux jouent les stars, ils ont fière allure !      

             P1070411.JPG                                                                                     P1070435.JPG    

     Beaux, bons, rustiques, vivaces : ce sont les choux de Daubenton (Brassica oleracea) dits choux perpétuels. Ils ne fleurissent pas mais se bouturent avec une facilité surprenante. 

     Au fil des années, les branches du chou de Daubenton panaché se sont couchées et enracinées.     

                                                                  P1070413.JPG    

      Le chou "mille têtes" découvert au printemps dernier aux journées des plantes de Beervelde en Belgique n'a rien à lui envier. Il va passer son premier hiver au jardin. 

                                                                 P1070407.JPG   

     Le chou russe (Brassica oleracea Acephala 'White Russian') aux feuilles délicatement découpées, bien rustique, est bisannuel. Il se ressème spontanément. 

                                                                         P1070421.JPG                                                                 P1070422.JPG                                                                                            P1070426.JPG    

     Le chou marin (Crambe maritima), rouge ou vert, rustique, vivace, est en dormance. Ce légume très ancien pousse naturellement sur notre littoral.    C'est une espèce protégée.  

                                                            P1070412.JPG    

      Ce chou au port altier de la variété Acephala, bien que non utilisé en cuisine, est admis au potager pour sa beauté et sa vigueur. Bisannuel, il se ressème sans l'intervention de la jardinière.   

                                                  P1070434.JPG   

      Le dernier venu a eu l'honneur d'être baptisé aux journées des plantes de Courson en 2011, c'est un cadeau exceptionnel qui m'a été offert : le chou Crème de Chantilly Joseph Coterel (Brassica oleacea 'Joseph Coterel') . Il pourrait atteindre 1,50 m. voire 2 m. de hauteur en floraison.

      Je l'installerai au jardin au printemps prochain, il fera sensation ! 

                 

                      Trop choux les choux, ce sont mes "chouchous" !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog " Les jardins de LY"
  • : Vie des Jardins de LY Activités Compte rendu
  • Contact

Profil

  • Les jardins de LY
  • Amoureux de nature, épris de botanique, nous voulons faire découvrir et partager notre passion pour le jardinage.
Période de visite: du 1er juin au 1er septembre
à partir de 14h (sauf groupes).
Toutes les visites sont guidées.
  • Amoureux de nature, épris de botanique, nous voulons faire découvrir et partager notre passion pour le jardinage. Période de visite: du 1er juin au 1er septembre à partir de 14h (sauf groupes). Toutes les visites sont guidées.

Recherche

Archives