Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 07:22

En février, je m'étais amusée à mettre une chayotte (Sechium edule) en végétation. Quantité de noms lui sont attribés : christophine, chouchou, chouchoutte, xuxu, chow chow, choko, mirliton .....


Installée en pot dans la véranda, ses tiges volubiles prirent d'énormes proportions, ses vrilles se fixaient partout. Il fallut sévir en taillant sévèrement.


Le printemps venu, bien d'autres occupations m'accaparent. Je ne jette pas la chayotte mais je m'en débarrasse en la plantant au jardin en pleine terre parmi les cyclanthères pedata.

Qu'elle court selon son bon plaisir .....


Mais hier, quelle surprise !

A saison exceptionnelle ..... récoltes exceptionnelles. (2)


Que vois-je ?

A saison exceptionnelle ..... récoltes exceptionnelles. (2)


Je ne rêve pas !

A saison exceptionnelle ..... récoltes exceptionnelles. (2)


Une chayotte ! ! ! ! ! !

A saison exceptionnelle ..... récoltes exceptionnelles. (2)


Courir en apesanteur sur 6 mètres pour accoucher de ....... 1 fruit.

C'est un exploit.

Tu figureras dans le livre des records mon chouchou !

Repost 0
Published by Les jardins de LY
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 13:08

Un visiteur du jardin nous avait envoyé des graines de sucrine du Berry (Cucurbita moschata), une ancienne variété de courge musquée d'origine française.


Je me devais de les semer.


Cette variété, supplantée par d'autres, a failli disparaître. Elle fut redécouverte en 1987 lors d'une foire aux potirons à Baudres au Nord de Châteauroux.

Peu de place disponible dans mon potager : l'installation d'un seul plant de cette courge coureuse est possible.

Début octobre, nous découvrons deux beaux fruits.

A saison exceptionnelle ..... récoltes exceptionnelles. (1)


Hier 9 novembre, nous décidons de les cueillir. Ils poursuivront leur mûrissement dans la véranda.

A saison exceptionnelle ..... récoltes exceptionnelles. (1)


Deux beaux bébés !

Poids : 2,400kg , taille : 22cm pour l'un.

Poids : 2,100kg , taille : 19cm pour l'autre.


D'autres profitent de la clémence du temps pour grossir encore.

A saison exceptionnelle ..... récoltes exceptionnelles. (1)


Et la plante fleurit ..... et fleurit toujours .....

A saison exceptionnelle ..... récoltes exceptionnelles. (1)
A saison exceptionnelle ..... récoltes exceptionnelles. (1)
Repost 0
Published by Les jardins de LY
commenter cet article
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 14:14

Ils appartiennent à la famille des Apiacées.

Le plus anciennement connu est le Smyrnium olusatrum ou maceron cultivé encore nommé grande ache ou persil de cheval ou persil de Macédoine.

Des plantes trop peu connues : les Smyrniums.


Cette plante bisannuelle, introduite par les romains, figurait parmi les 73 herbes recommandées dans le capitulaire De Villis. Elle fut cultivée jusqu'à la fin du 18ème siècle. Là, détrônée par le céleri au goût moins fort, elle tombe dans l'oubli.

Pourtant :


Tout est bon

Dans l' maceron !


Les jeunes feuilles aromatisent salades et poissons.

Les jeunes tiges peuvent être consommées crues, confites comme l'angélique ou cuites comme des asperges.

Les fleurs agrémentent les salades.

Les boutons floraux et les jeunes graines peuvent être confites dans le vinaigre comme les câpres.

Les racines (noires pivotantes) se consomment crues ou cuites comme des carottes.

Les graines mûres s'utilisent comme du poivre.


Le Smyrnium perfoliatum ou rotundifolium ou dioscoridis, le maceron perfolié, maceron de Crête, est le plus connu de nos jours.

Bien que présentant les mêmes qualités gustatives que le précédent, c'est pour son éclatante et lumineuse floraison qu'il est plus apprécié.

Des plantes trop peu connues : les Smyrniums.


Plante trisannuelle, elle fleurit au printemps, elle se ressème spontanément et meurt.

Des plantes trop peu connues : les Smyrniums.


Aux deux printemps suivants apparaissent d'innombrables plantules au feuillage de céleri.

Des plantes trop peu connues : les Smyrniums.

Elles se fanent rapidement mais .....


..... dans le sol, profondément enfouis, gorgés de réserves, des tubercules sont bien présents.

Des plantes trop peu connues : les Smyrniums.


Certains hôtes du jardin ont pris la liberté de tester ces tubercules que j'avais négligemment jetés sur le sol.

L'un d'eux m'a chuchoté à l'oreille :

" Excellents ! Je te laisse les germes trop indigestes pour moi."

Des plantes trop peu connues : les Smyrniums.
Repost 0
Published by Les jardins de LY
commenter cet article
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 14:11

Elles peuvent se ressemer spontanément mais, par expérience, je sais que les plants ainsi obtenus fructifient trop tardivement. Il est préférable de les semer sous abri en avril.

Actuellement, la variété 'pedata' offre de beaux fruits.

Récolte de graines de cyclanthères.


A l'ouverture du fruit, les graines apparaissent.

Récolte de graines de cyclanthères.


Elles pourraient faire l'objet de réalisations artistiques.

Récolte de graines de cyclanthères.


J'en récolte un bon nombre, elles feront la joie de mes amis.

Récolte de graines de cyclanthères.


Autre variété, le cyclanthère 'explodens'.

Prudence : ses fruits possèdent des détonateurs ultrasensibles.

Récolte de graines de cyclanthères.


Vous y touchez, ils vous en mettent plein la vue !

Récolte de graines de cyclanthères.


Pour prévenir tout risque d'accident, ils sont enfermés.

Récolte de graines de cyclanthères.


Leurs graines sont plus petites que celles du cyclanthère 'pedata'.

Récolte de graines de cyclanthères.


A votre bon choix :

la jolie, douce, artistique 'pedata'

ou

l'explosive, brutale et nerveuse 'explodens' ?

Repost 0
Published by Les jardins de LY
commenter cet article
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 09:47

En 2011, lors d'un voyage en Angleterre, j'étais restée admirative devant cette plante majestueuse et spectaculaire : la férule (Ferula communis) de la famille des Apiacées.

Ma férule !

Depuis, je la cherchais ..... en vain !

Or, dimanche dernier, à l'expo du Jardin de Saint Vincent à Borest (60) :

Que vois-je ?

MA FERULE !!!!!

Pas d'hésitation, il me la faut et je sais déjà où l'installer dans les jardins de LY.

Ma férule !


Elle n'aime pas l'humidité : sabler la terre sera nécessaire.

Elle est moyennement rustique (-10°) : un bon paillage au pied, un voile d'hivernage sur la tête, j'espère qu'ainsi parée elle saura affronter l'hiver.


Vous savez ce qui me réjouit le plus ?

Je pourrai enfin tenir Yves (mon mari) sous ma férule !

Repost 0
Published by Les jardins de LY
commenter cet article
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 09:15

Au printemps dernier, à la Fête des Plantes du Château d'Enghien en Belgique, nous avions découvert de nouvelles variétés de Lonicera caerulea (chèvrefeuilles fruitiers) de la famille des Caprifoliacées nommés Haskaps canadiens.

Ce sont des arbustes très rustiques (-47°) et (-7°) pour les fleurs.


Lonicera caerulea 'Borealis'

aux gros fruits (1,5 à 2cm) d'excellente saveur.

Lonicera caerulea 'Tundra'

aux fruits fermes, très gros (1,62g), de saveur sucrée légèrement acidulée.

Lonicera caerulea 'Honey Bee'

au goût plutôt acidulé.

Pollinisateur : il fleurit en même temps que 'Borealis' et 'Tundra' "favorisant une bonne nouaison du fruit".

Ci-dessous, photo du Lonicera caerulea 'Honey Bee' dans les Jardins de LY :

Trouvailles et découvertes (5) : des chèvrefeuilles fruitiers.

"Le camérisier nécessite une pollinisation croisée pour obtenir un rendement optimum".

Les baies ont un goût agréable, indéfinissable, un mélange framboise ... myrtille ... mûre ... cassis ...

Trouvailles et découvertes (5) : des chèvrefeuilles fruitiers.


Dans la pépinière belge de Veurne, nous avons trouvé deux chèvrefeuilles fruitiers :

Lonicera caerulea ou "chèvrefeuille bleu et

Lonicera kamtchatka encore nommé "baie de mai", "camérisier bleu", "chèvrefeuille à baies de miel", originaire de Sibérie.

Leurs fruits seront plus petits que ceux des Haskaps canadiens.

Trouvailles et découvertes (5) : des chèvrefeuilles fruitiers.


Attention : les fruits des chèvrefeuilles décoratifs sont toxiques !!!!!


Nous avons pris beaucoup de plaisir dans la découverte et l'acquisition de ces végétaux, maintenant, il faut les installer, leur trouver une belle place et ..... dans les Jardins de LY, les places deviennent chères !

Repost 0
Published by Les jardins de LY
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 09:38

La graine aux cinq saveurs est le fruit d'une liane arborescente (Schizandra chinensis), très rustique, de la famille des Illiciacées, originaire de Chine et de Mongolie mais également connue au Japon, Corée, Russie.


Elle s'enroule autour des arbres et peut atteindre 10m de hauteur.


Ses fleurs blanches produisent des grappes de drupes rouges comestibles utilisées en médecine chinoise traditionnelle.

Cinq saveurs sont associées dans cette plante :

le sucré (pulpe), l'aigre (peau), l'épicé et l'amer (noyau), le salé (feuilles mâchées).

La Schizandra chinensis ne nous était pas inconnue.

Lors de sa dernière visite en octobre 2013, le grand reporter russe Sergey Karepanov nous avait apporté des fruits frais provenant de sa datcha située dans les faubourgs de Moscou.

Nous les avons goûtés (sans trop apprécier !).

Trouvailles et découvertes (4) : la graine aux cinq saveurs.

Sergey nous avait raconté qu'en Russie ces fruits étaient consommés par les chasseurs pour améliorer leur acuité visuelle et qu'ils leur permettaient, sans même manger ou boire, de tenir une forme physique exceptionnelle.

L'espèce est dioïque, elle nécessite un plant mâle et un plant femelle pour fructifier.

Trouvailles et découvertes (4) : la graine aux cinq saveurs.
Trouvailles et découvertes (4) : la graine aux cinq saveurs.


Prochain et dernier article de la série "Trouvailles et découvertes" : des chèvrefeuilles fruitiers.

Repost 0
Published by Les jardins de LY
commenter cet article
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 16:36

L'arbre aux haricots bleus (Decaisnea fargesii) de la famille des Lardizabalacées est en réalité un arbuste bien rustique (-20°), d'environ 5 mètres de hauteur, au port érigé, originaire de Chine, baptisé également "arbre aux cornichons" ou "arbre aux saucisses".


Elégant avec ses feuilles composées au revers glauque qui peuvent atteindre jusqu'à 1m et virent au jaune beurre en automne.


Original par ses longues inflorescences paniculées jaune verdâtre (30cm).


Spectaculaire lorsqu'il porte ses fruits, gousses charnues bleu métallique de 8 à 10cm qui renferment des graines noires entourées d'une chair gélatineuse comestible au goût surprenant.

Trouvailles et découvertes (3) : l'arbre aux haricots bleus.

J'imagine que cette chair ressemble à celle du fruit de l'Akebia quinata que nous n'avons pas encore eu le courage de goûter cette année.

Trouvailles et découvertes (3) : l'arbre aux haricots bleus.


Un seul sujet restait en pépinière, nous n'avons pas choisi.

Trouvailles et découvertes (3) : l'arbre aux haricots bleus.


Prochain article, une trouvaille mais pas vraiment une découverte : la graine aux cinq saveurs.

Repost 0
Published by Les jardins de LY
commenter cet article
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 07:51

Le plaqueminier d'Europe ou faux lotus (Diospyros lotus), de la famille des Ebénacées, originaire de Chine, est le cousin du plaqueminier du Japon (Diospyros kaki) au fruit bien connu.


Ses fruits, les plaquemines, sont plus petits (2cm) que le kaki. D'abord jaunes, ils virent au brun violacé à maturité et sont comestibles après une période de gel qui les ramollit.

Trouvailles et découvertes (2) : le plaqueminier d'Europe.


Le plaqueminier d'Europe est très résistant au froid : -25°.


C'est un arbre décoratif par son écorce très foncée qui se crevasse en formant de petits "blocs" rectangulaires, par ses grandes feuilles qui virent au pourpre à l'automne et par ses fruits.


Sa fructification ne poserait aucun problème : si la fleur est fécondée le fruit aura des pépins, sinon il n'en aura pas. Nous avons tout-de-même préféré acquérir deux plants.

Trouvailles et découvertes (2) : le plaqueminier d'Europe.


Prochain article, autre découverte : l'arbre aux haricots bleus !

Repost 0
Published by Les jardins de LY
commenter cet article
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 08:53

Le week-end dernier, dans une pépinière belge à Veurne, nous avons découvert des fruitiers (arbres, arbustes, lianes) dont nous ne soupçonnions pas l'existence et moins encore la possibilité de culture dans nos régions au climat tempéré.

Trouvailles et découvertes (1) : l'asiminier trilobé.
Trouvailles et découvertes (1) : l'asiminier trilobé.


L'asiminier trilobé ou pawpaw (Asiminia triloba) est un petit arbre fruitier originaire d'Amérique du Nord.

De la famille des Annonacées constituée essentiellement de plantes tropicales, il est le seul à être parfaitement adapté aux climats tempérés. Il peut résister à -25°.

Sa floraison printanière marron-rouge, ses longues feuilles pendantes dorées en automne, en font un arbre décoratif à l'allure exotique.

Son fruit, l'asimine, baie juteuse à chair jaune dont le goût rappelle celui de la banane et de la mangue, peut atteindre 15cm.


Bien qu'autofertile, pour une fructification plus abondante nous avons acquis deux sujets.

Trouvailles et découvertes (1) : l'asiminier trilobé.


En résumé :

Trouvailles et découvertes (1) : l'asiminier trilobé.
Trouvailles et découvertes (1) : l'asiminier trilobé.


Dans le prochain article, une autre trouvaille : le plaqueminier d'Europe.

Repost 0
Published by Les jardins de LY
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog " Les jardins de LY"
  • Le blog " Les jardins de LY"
  • : Vie des Jardins de LY Activités Compte rendu
  • Contact

Profil

  • Les jardins de LY
  • Amoureux de nature, épris de botanique, nous voulons faire découvrir et partager notre passion pour le jardinage.
Période de visite: du 1er juin au 1er septembre
à partir de 14h (sauf groupes).
Toutes les visites sont guidées.
  • Amoureux de nature, épris de botanique, nous voulons faire découvrir et partager notre passion pour le jardinage. Période de visite: du 1er juin au 1er septembre à partir de 14h (sauf groupes). Toutes les visites sont guidées.

Recherche